Quel BMW pour le drift ?

Équipés d’une propulsion arrière pour la plupart, les berlines et les coupés BMW peuvent être utilisés pour la pratique du drift. De tous les modèles dans cette catégorie du constructeur allemand, lequel est le mieux adapté pour cette activité ? Cet article répond à cette question fondamentale pour les personnes qui souhaitent acheter une BMW pour le drift. 

La M3 E36, le véhicule BMW idéal pour le drift 

Quand vous évoquez une activité telle que le drift, à moins que vous ne soyez un professionnel et que vous participiez à des compétitions, vos principales priorités doivent être la fiabilité et le plaisir de conduire. A la fois puissante et fiable, la M3 E36 est le choix parfait pour pratiquer ce sport automobile. Selon de nombreux adeptes de cette discipline, cette voiture du fabricant de Munich est une excellente idée pour faire ses débuts. Ce coupé à deux portes est tout simplement l’un des véhicules les plus utilisés à travers le monde. La BMW M3 E36 dispose sous son capot d’un moteur à six cylindres en ligne de 3,0 litres développant 243 chevaux. 

La M3 E36, la meilleure voiture BMW d’entrée de gamme pour faire du drift 

Sortie en 1990, la BMW M3 E36 est la troisième génération de BMW Série 3 se caractérise par son moteur. Une caractéristique qui lui permet de répondre avec plus d’efficacité à vos besoins sportifs, notamment en matière de drift. Accessible dès 10 000 euros, cette voiture est capable d’atteindre une vitesse de pointe d’environ 150 km/h. D’ailleurs, la M3 E36 est équipée d’une motorisation grâce à laquelle elle passe de 0 à 62 km en seulement 5,5 secondes. Si votre budget n’atteint pas les 10 000 euros, vous pouvez toujours goûter aux joies du drift à bord d’un véhicule BMW. Dans ce cas de figure, nous vous recommandons d’acquérir un modèle tel que la E36 328i. Celle-ci est certes dotée d’une transmission manuelle, mais en soudant le différentiel, vous serez en mesure de l’utiliser pour le drift. 

Notons en outre qu’à sa sortie, la BMW M3 E36 s’impose rapidement comme l’une des voitures de drift les plus célèbres de tous les temps. De même, la deuxième génération de M3 lancée en 1992 est dotée du moteur M50TU, implémenté dans les M3 E36 et E34.